Ijja Paris | L’huile essentielle de romarin : le secret naturel anti-chute des cheveux


Cette tendance est en train de faire le tour des réseaux, l’huile essentielle de romarin est décrit comme l’ingrédient naturel luttant contre la chute des cheveux. Seulement, ce n’est pas une nouvelle si récente que ça. En effet, le romarin était déjà utilisé depuis des siècles pour ces propriétés. La science a même mis son petit grain de sel dans l’histoire. Bref, dans cet article, nous allons plonger au cœur de l’huile essentielle de romarin, ce petit miracle capillaire. Peut-il vraiment transformer votre crinière ? Vous saurez tout ici !

L’histoire de l’huile essentielle de romarin

l'histoire de l'huile essentielle de romarinl'histoire de l'huile essentielle de romarin

Entrons directement dans le sujet avec la présentation en détail de cet ingrédient aux mille vertus.

Origines

Avant d’être une huile d’exception pour les cheveux, cette dernière est extraite de la plante Rosmarinus officinalis, qui se traduit en latin « rosée de la mer ».

Avec ses feuilles en forme d’aiguilles, elle pousse principalement sur le pourtour méditerranéen, au Maroc ou en Tunisie par exemple.

Son huile essentielle provient de la distillation à vapeur des sommités fleuries de romarin. La sommité comprend la fleur et une partie de la tige.

À savoir qu’il faut compter environ 100 kg de sommités pour obtenir 2 kg d’huile essentielle.

En tout, il existe 3 types d’huiles essentielles de romarin :

  • à camphre ;
  • à cinéole ;
  • à verbénone.

Histoire de l’huile essentielle de romarin et son utilisation à travers les âges

L’huile essentielle de romain a traversé les âges, conservant toute sa réputation et révélant mille facettes au fil des époques.

L’Antiquité

Il faut remonter à l’Antiquité pour connaître ses premières utilisations.

Par exemple, les Égyptiens se servaient déjà du romarin lors de rituels de préservation, représentant la vie éternelle. C’est pourquoi il était utilisé pour l’embaumement des momies.

Les Grecs anciens, quant à eux, en ont fait un véritable symbole de la mémoire et de la sagesse.

À ce titre, ils tressaient des feuilles de romarin en couronnes dans le but de stimuler leur esprit.

Cette plante remplaçait même l’encens pour des rites de purification ou des sacrifices (un animal était donné en offrande pour maintenir une communication avec les Dieus Zeus et Démeter).

Le moyen Âge

Le rituel de purification des Grecs se perpétue jusqu’au Moyen Âge. Là aussi, on utilisait cette plante odorante pour repousser les maux de la Peste.

Mais, surtout, c’est à cette période que le romarin connaît ses premières propriétés médicinales. Il est notamment utilisé comme tonique nerveux et digestif.

Peu à peu, cet ingrédient intègre toutes sortes de produits, même en parfumerie.

Il est d’ailleurs au cœur du premier coup marketing en 1370, avec l’arrivée sur le marché du tout premier parfum de l’histoire occidental, « L’eau de la reine de Hongrie ». Une légende fabuleuse que je vous conseille de voir plus en détail jute ici.

L’huile essentielle de romarin aujourdhui

De nos jours, on retrouve l’huile essentielle de romarin en phytothérapie, parfumerie et cosmétologie.

On ne se contente pas d’aromatiser ses plats avec, le romarin trouve une place centrale dans différents domaines médicinaux et beauté.

Huile essentielle de romarin et son action anti-chute des cheveux : quand la science s’en mêle

Beaucoup d’informations circulent sur les réseaux sociaux ces derniers temps sur les propriétés anti-chute et pousse des cheveux de l’huile essentielle de romarin.

Le secret naturel anti-chute

La science vient appuyer cette théorie, même si cette révélation n’a absolument rien de neuf, c’est même reconnu scientifiquement.

D’ailleurs, le type d’huile essentielle qui nous intéresse le plus, c’est le cinéole, reconnu pour ses propriétés anti-chute sur les cheveux.

En effet, en 1998, une étude randomisée et contrôlée en double aveugle a été menée auprès de 86 patients souffrant d’alopécie. Il a été prouvé que l’huile essentielle de romarin à cinéole est aussi efficace que le minoxidil topique, un produit qui traite ce mal. À la différence que l’huile essentielle est sans danger, alors que le minoxidil peut entraîner quelques réactions secondaires ou allergiques.

Sans entrer dans les détails, l’huile essentielle bloque les effets de la DHT, une forme plus puissante de testostérone ( une hormone sexuelle masculine) qui est notamment responsable du rétrécissement des follicules pileux, elle réduit leur phase de croissance et donc de la chute.

De plus, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et vasodilatatrices, elle dilate les vaisseaux sanguins, favorisant une meilleure circulation du sang, qui va aider les follicules pileux à se développer.

Sachez que le romarin à cinéole aide dans la lutte anti-chute dans un seul type d’alopécie seulement, celle provoquée par la surproduction de la DHT : l’alopécie androgénétique.

Quoi qu’il en soit, si vous notez une chute conséquente et longue, je vous recommande vivement de vous tourner vers votre médecin pour faire des examens plus approfondis !

Aide à la pousse ?

En revanche, et contrairement à ce qu’on voit sur les réseaux, cette huile essentielle n’a pas d’impact sur la vitesse de croissance du cheveu.

Je vous rappelle que le rythme est propre à chacun et qu’il s’inscrit directement dans notre ADN. Vous ne pouvez donc pas accélérer votre croissance de base.

D’ailleurs, je vous en ai déjà parlé dans cet article.

En revanche, des traitements agressifs sur les cheveux (outils chauffants, colorations chimiques, etc.) peuvent altérer la vitesse de pousse. C’est pour ça qu’une fois que vous les traitez bien, vous remarquez une différence. Et bien sûr, plus le cheveu était maltraité, plus la différence est grande !

Mais en vérité, vous retrouvez juste votre rythme de croisière !

Le sérum croissance Aquilia : Pour la croissance naturelle des cheveux

Sérum croissance Aquilia : pour la croissance naturelle des cheveuxSérum croissance Aquilia : pour la croissance naturelle des cheveux

Si je vous ai expliqué les propriétés anti-chute de l’huile essentielle de romarin à cinéole, c’est parce qu’elle est présente dans l’un de mes produits phare : le sérum croissance.

Un sérum à base d’huile essentielle de romarin

Cet ingrédient naturel a d’autres avantages certains pour votre chevelure.

Elle ne se contente pas uniquement de lutter contre la chute de cheveux, mais elle est aussi :

  • tonique ;
  • anti-pelliculaire ;
  • anti-fongique.

Cette huile essentielle de romarin à cinéole va également redonner de la brillance à votre crinière.

C’est un élément de choix dans mon sérum croissance. Mais, il a d’autres tours dans son sac !

Un bain d’huile souverain

En effet, le sérum croissance de chez Aquilia Cosmetics est un véritable concentré d’huiles végétales, spécialement formulé pour retrouver la croissance naturelle de votre crinière.

Il est notamment composé :

  • d’une huile estérifiée qui vient contrer les effets gras des huiles végétales pour un toucher sec, sans alourdir les cheveux ;
  • de la glycérine végétale, un hydratant qui apaise le cuir chevelu et évite son déséchement.

Ce cocktail de bienfaits active la densité capillaire : vous retrouvez des cheveux plus épais, résistants et volumineux.

Rappelez-vous : un cuir chevelu sain, ce sont des longueurs saines.

Vos cheveux ont tendance à s’alourdir sous les bains d’huile ? Ce sérum s’adapte parfaitement à eux grâce à son huile estérifiée qui, je le rappelle, apporte une texture non grasse et un fini sec.

Vous pouvez donc l’appliquer sur des cheveux fins qui saturent vite avec les huiles végétales.

SÉRUM CROISSANCESÉRUM CROISSANCE

Le mot de la fin

Vous venez de découvrir en détails l’huile essentielle de romarin et en quoi elle est une alliée de taille pour les cheveux.

Car oui, la science le reconnaît, cet ingrédient possède bien des propriétés anti-chute.

Mais, si vous remarquez une chute conséquente et longue de vos cheveux, je vous rappelle qu’il est essentiel de vous rapprocher de votre médecin.

L’alopécie est une maladie qui comporte différentes catégories. Toutes ne guérissent pas seulement grâce au romarin !





Nos articles